Les essais de chocs simulent des conditions extrêmes auxquelles l’échantillon testé peut être exposé pendant sa manipulation, au cours de son transport et/ou lors de son usage quotidien (exemples : chute d’objets, exposition à une explosion…). Le profil de ce type d’essai est défini par la forme de l’onde de choc dans le domaine temporel, ainsi que par son amplitude et sa durée. Le système de contrôle de vibrations m+p VibControl propose toutes les fonctionnalités nécessaires pour réaliser des chocs classiques, des spectres de réponse au choc (SRC) aussi bien que des chocs réels préenregistrés, ou encore pour faire de la capture de signaux.

  • Points clefs
  • Applications

Contrôle de chocs

  • Essais de choc suivant les normes DIN et MIL-STD 810
  • Compatible avec les vibrateurs électrodynamiques et hydrauliques (vérins)
  • Déroulement de l’essai automatisé ou contrôle manuel
  • Déplacement crête-crête pour de meilleures performances sur le pot vibrant
  • Mode de simulation de tremblements de terre, selon les spécifications Bellcore, toute zone
  • Utilisation d’un signal de pilotage préenregistré pour un minimum d’ajustement

Choc Classique

  • Choc de référence : demi-sinus, haversine, dent-de-scie, triangle, rectangle, trapèze
  • Fréquence d’échantillonnage max : 32 768 échantillons par seconde
  • Nombre d’échantillon max : 8 192 échantillons
  • Durée d’enregistrement max : 64 s
  • Compensation en déplacement et en vitesse
  • Analyse SRC
  • Limites d’alarme personnalisables et incluant également les normes standards telles que les MIL-STD 810, DIN, GAM-EG 13

Spectre de Réponse au Choc (SRC)

  • Bande passante fréquentielle : jusqu’à 20 kHz
  • Durée d’enregistrement max : 64 s
  • Calcul du spectre de réponse au choc MaxiMax/positif/négatif
  • Optimisation SRC automatique
  • Ondelettes et composantes sinusoïdales amorties

Choc externe

  • Import de chocs en données ASCII à répliquer, dans l’Éditeur de choc
  • Synthèse de toute forme de choc
  • Compensation en vitesse pour minimiser les déplacements du vibrateur

Capture de signaux transitoires

  • Capture de signaux transitoires tels que ceux provenant de machines à choc ou de chocs pyrotechniques
  • Analyse SRC
  • Fonction oscilloscope
  • Triggers divers
  • Optionnel : mode ThroughPut pour enregistrer plusieurs chocs

  • Essais de choc classique
  • Réplication de chocs pyrotechniques courts (explosion, tir de fusée) ou de chocs longs à très basse fréquence (tremblement de terre) en utilisant le spectre de réponse au choc
  • Réplication de séquences temporelles préenregistrées (crash-test)
  • Synthèse de toute forme de chocs
  • Simulation de tremblements de terre
  • Capture de signaux transitoires provenant d’une machine à choc ou d’un choc pyrotechnique