Essais GVT Sinus plus rapides

Lors des essais de vibration au sol (GVT) sur des structures aéronautiques ou spatiales, le mode Sinus est très populaire grâce à son excellent rapport signal/bruit. Le principal inconvénient de cette technique est la bonne cohérence entre les différentes voies d’excitation quand plusieurs excitateurs sont impliqués. Dans ce cas il n’est pas possible de calculer directement les FRF.

m+p international a surmonté cette difficulté en utilisant les résultats d’essais impliquant des configurations différentes (excitateurs en phase, en opposition de phase). Le nouvel Assistant « FRF MIMO Sinus » du logiciel SO Analyzer est capable de calculer les FRF à partir de ces essais.

Essai « GVT » sur avion

Revenir